Ciel, j’ai un trou dans mon CV! Comment en parler?

Le trou dans le CV, c’est fréquent. Vous n’êtes pas la seule dans ce cas, loin de là! Au moment de vous lancer dans une recherche d’emploi, vous êtes nombreuses à poser cette question toute simple:

Comment je vais parler du “trou” dans mon CV

  • au recruteur?
  • à mon DRH?
  • à mon gestionnaire carrière?
  • à mon réseau ?

Cochez la case correspondante…

Le cas de Géraldine qui a peur du “trou” de son CV

dessin trou CV_0001Lors d’un précédent entretien avec un recruteur, Géraldine, issue d’une grande école de commerce, m’explique qu’elle était un peu tendue. A la question sur le “trou”, elle a bredouillé des réponses qui manquaient de conviction. Alors bien sûr, le recruteur est revenu 4 fois sur le sujet! Inconfortable, plutôt inconfortable. Géraldine n’avait pas les arguments pour présenter son parcours, elle ne savait pas comment justifier cette période non travaillée, et surtout elle avait peur du jugement du recruteur sur cette période “vide”.

Comment expliquer le “trou” dans votre CV: voici quelques pistes pour mieux préparer vos arguments

Pour quelles raisons j’ai quitté ce poste?

Que vous ayez quitté votre poste pour partir en expat ou pour une autre raison, c’est bien d’avoir sous la main des raisons avouables à partager, exprimées de façon positives.

“Je détestais mon boss” ou bien “j’en avais marre de mon boulot”: c’est sûrement vrai mais il vaut mieux éviter!

“J’avais envie d’un environnement stimulant et davantage d’autonomie” ou “j’avais envie de cette aventure familiale à l’étranger”: c’est vrai aussi et c’est plus facile à partager.

Qu’ai-je fait qui m’a beaucoup plu pendant le “trou”?

Cela n’a pas besoin d’être glamour ou extraordinaire: cours de russe, bénévolat dans l’école locale ou l’association des expats, créations artistiques, blog… Gardez 2 ou 3 expériences marquantes dont vous avez vraiment envie de parler.

Pour quelles raisons cela m’a plu?

Et oui, on a envie de le savoir et le recruteur aussi, probablement. C’est le moment de parler de ce qui vous tient à coeur, de ce qui vous passionne… de vos valeurs quoi!

Qu’ai-je fait concrètement?

Si cela vous a plu, il y a de forte chance que vous y avez contribué d’une façon ou d’une autre. Alors dites-nous tout: vous avez fait quoi exactement? Quelle compétence avez-vous développé? Quel talent avez-vous découvert? Quelles responsabilités avez-vous prises?

Qu’est-ce que j’ai appris?  

Une nouvelle langue? Bravo, vous avez une nouvelle corde à votre arc et vous démontrez votre capacité:

  • à apprendre
  • à vous donner un défi
  • à aller au bout d’un projet
  • à travailler dans cette langue
  • à vous remettre en question
  • à prendre patience, c’est long d’apprendre une langue!

Cochez les bonnes réponses…

Vous avez maintenant plus d’arguments pour expliquer ce que vous avez vécu pendant le fameux “trou”. Et non, désolée, vous n’avez pas fainéanté inutilement pendant des mois! Au contraire, vous avez développé votre potentiel et vous avez encore plus à offrir dans un nouveau job.

Comment en parler?

Avec le sourire bien sûr! C’est le plus important!

Avec conviction! Vous savez que cette période a été riche pour vous. Vous êtes convaincue que ce “trou” vous a permis de réaliser et vivre de belles choses. Vous êtes fière de ce que vous avez fait. Maintenant, à vous de partager cela simplement sans chercher à convaincre de force.

Avec des exemples concrets, vivants! Vous parlez de ce qui vous a plu, de ce que vous avez appris, des compétences transversales développées.

Ce travail de relecture de votre parcours et de ses “trous” n’est pas aisé. Cela prends du temps. Si cela reste flou, un coach en évolution de carrière peut vous aider à dégager les éléments importants et à donner de la cohérence, du sens à votre parcours.

Françoise Clechet

Spécialiste en évolution de carrière

www.grainesdexpat.com

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *