Que vaut votre diplôme à l’étranger?

Vos diplômes ne sont pas toujours reconnus ni appréciés à leur juste valeur dans un autre pays.

Et pourtant… c’est important de pouvoir préciser exactement votre parcours aux employeurs étrangers. Dans certains cas, vous avez aussi besoin de vérifier si vous pouvez pratiquer librement votre métier ou si vous devez repasser un examen ou demander une équivalence de diplôme pour exercer. Voici quelques pistes pour faire valoir vos diplômes.

 

Des erreurs de traduction à éviter…

Pour éviter de vous causer du tord, il vaut mieux éviter de traduire sans précaution et mot à mot votre CV français, ou votre profil Linkedin en anglais ou dans une langue locale.

En France, notre système scolaire est reconnu mais un peu complexe. C’est la jungle des sigles et écoles spécialisées. Les étrangers ne comprennent pas le système des classes préparatoires, des grandes écoles, des IUT,…

Par exemple, «ingénieur» en italien correspond à une formation technique courte sur 3 ans, rien à voir avec le prestige du diplôme d’ingénieur en France! Préférez dans ce cas le terme «dottorato» ou «dottoressa». De même mentionner votre diplôme HEC ne dira absolument rien à votre interlocuteur suédois. Par contre lorsque vous parlez de la Sorbonne, tout change, son prestige rayonne au delà de nos frontières. Enfin, heureux titulaire d’un MBA, votre diplôme sera reconnu mondialement.

Qui peut vous aider?

Je vous invite à contacter votre ambassade, afin de rechercher la meilleure traduction possible de l’intitulé de votre diplôme ou obtenir une traduction reconnue de votre diplôme. L’association des français de votre ville peut sans doute vous aider aussi à trouver les mots justes pour parler de votre métier dans le pays d’accueil, via leur antenne emploi par exemple.

Votre diplôme est-il valable?

 

Question épineuse pour tous les métiers qui, comme en France, exigent un diplôme reconnu pour pouvoir exercer: santé, architecte, justice,…

Pour y voir plus clair, je vous suggère d’aller sur le site de l’Enic-Naric, (http://www.ciep.fr/enic-naricfr), le centre français de la reconnaissance des diplômes. Pour les pays qui n’ont pas de centre ENIC ou NARIC, vous devez vous adresser à l’ambassade de France sur place, qui vous indiquera la procédure à suivre. Vous y trouverez des pistes pour savoir qui contacter dans votre pays d’accueil afin de faire vérifier la validité de votre diplôme, demander une équivalence, connaitre les examens éventuels à passer … Vous serez orienté vers des agences locales. Armez-vous de patience, cela ne sera peut-être ni simple, ni rapide!

En conclusion…
Donnez-vous toutes vos chances en soignant la traduction de votre parcours de formation sur vos profils professionnels Linkedin et Viadeo et le CV. Surtout ne restez pas bloqué pour un problème d’équivalence ou de reconnaissance de diplôme: il existe des solutions!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *